Перейти к содержанию

epub


  • LA PRIÈRE

    Dieu veut entamer avec l’homme un dialogue continuel. Le large temps consacré à l’Office divin et à la liturgie constitue pour saint Benoît le premier champ d’exercice de la prière. Murmurer les Psaumes, les répéter inlassablement, à rythme régulier et dans leur intégralité, crée l’atmosphère favorable à l’éclosion de la Parole divine dans les cœurs.
    Saint Benoît répugne à organiser du dehors ce qui relève de l’inspiration divine. Il se contente – mais il exige aussi – que soit garanti le cadre de silence et de paix nécessaire pour que chacun puisse percevoir les sollicitations de l’Esprit Saint et y répondre en toute liberté. Ces moments sont inattendus, imprévisibles et brefs. On ne peut que s’y préparer sans jamais les retenir. La pureté de la prière est à ce prix. En revanche, l’éclair de la grâce ne tombe que sur un terrain imprégné de respect et d’humilité. Il y ouvre un espace dont Dieu seul est le Maître.

    Специальная цена: 5,90 € Обычная цена: 8,00 €
  • LA PRIÈRE

    Ce livre nous permet de mieux connaître Origène, un homme de prière, qui cite abondamment les Livres Saints qu’il a lus et relus. Origène insiste aussi sur le rôle de l’Esprit Saint dans la prière du chrétien. Ce livre est donc particulièrement utile aujourd’hui. Il est toujours difficile de prier en « esprit et en vérité », mais Origène peut nous y aider.

    5,90 €
  • LA PRIÈRE DU CHRÉTIEN

    Tertullien est né à Carthage vers 155, de parents païens. Il devient disciple du Christ à l’âge de 38 ans. Il écrit, en latin, de nombreux ouvrages, en particulier pour défendre avec passion la foi chrétienne.
    Peu après l'an 200, il rédige La prière du chrétien, pour les catéchumènes qui vont recevoir le baptême. Dans une première partie, il explique longuement le Notre Père qui "résume tout l'Évangile". C'est la plus ancienne explication du "Notre Père" que nous possédions.
    Dans la deuxième partie, il donne des conseils sur la manière de prier.
    Ce livre nous permet de rejoindre nos ancêtres dans la foi, mais il reste encore riche d'enseignements pour nous aujourd'hui.
    « Dieu seul peut nous apprendre comment il veut que nous le priions. Il montre lui-même ce que notre prière doit contenir, et il la remplit de son Esprit. »

    5,90 €
  • LA RÈGLE DE SAINT BENOÎT

    Il y a presque quinze siècles que saint Benoît a rédigé sa Règle des moines. Celle-ci est toujours actuelle. Fruit de sa connaissance vécue de la Bible et de la tradition monastique comme aussi de son expérience spirituelle et humaine, elle demeure une référence non seulement our les moines mais aussi pour les hommes en recherche de sagesse. Ce volume offre le texte latin avec la traduction française en regard. Une introduction de Dom André Borias situe avec finesse les différentes étapes de l'élaboration du texte du Père des moines.
    Quelques instruments de travail, comme une concordance de tous les mots latins, un index thématique en français, en permettent une lecture approfondie. La Règle de saint Benoît qui a marqué profondément l'Occident a une portée universelle. Cette nouvelle édition complète et maniable permet d'accéder à un classique de la spiritualité.

    Специальная цена: 9,90 € Обычная цена: 14,00 €
  • LE DEUIL DÉFENDU

    En juillet 1980, Sylvie âgée de 17 ans est violée. Le mois suivant, elle subit un avortement.
    Quarante ans plus tard, à l’occasion du confinement, ce souvenir enfoui refait surface. L’auteur prend alors conscience qu’elle a souffert des séquelles psychiques de cette blessure que le temps n’a pas effacée.
    Enfermée chez elle pendant deux mois, la femme mûre qu’elle est devenue cherche à comprendre l’adolescente qu’elle était. Partie à la recherche de l’enfant qui lui manque, elle parcourt de nouveau le chemin qui mène de son enfance, dominée par une mère toute-puissante, à sa maturité. Elle vit un enfantement inattendu qui lui permet de faire la paix avec elle-même et avec ses parents âgés.

    9,90 €
  • LE LINCEUL DE TURIN

    Après avoir présenté l'aspect exceptionnel du tissu du Linceul, l'ouvrage expose les indices de son existence tant au VI° qu'au X° siècle.
    L'étude historique du crucifiement romain explique les nombreux détails que nous observons sur le Linceul. Mais, de plus, l'examen de ce linge nous fait découvrir, sur ce supplice, des particularités inconnues et inimaginables au Moyen Âge.
    L'exposé des recherches scientifiques faites depuis plus d'un siècle, nous conforte dans notre conviction de l'authenticité du Linceul.
    Notamment, les travaux extrêmement fouillés, réalisés par les physiciens américains, ne sont pas réellement remis en causes par les analyses au "carbone 14", dont les faiblesses sont criantes.
    Un récapitulatif des arguments présentés montre que, non seulement le Linceul ne pouvait pas être fabriqué au Moyen Âge, mais surtout que sa conception était impossible à cette époque.
    Le livre s'achève sur des possibilités de méditation permises par cette relique.

    Специальная цена: 9,90 € Обычная цена: 16,00 €
  • LE NOTRE PÈRE

    Ce commentaire du Notre Père, par Cyprien, « m'a beaucoup aidé à mieux comprendre et à mieux réciter la prière du Seigneur », a dit Benoît XVI, rejoignant par-dessus les siècles Hilaire de Poitiers, Augustin d’Hippone et beaucoup d’autres évêques qui ont admiré et utilisé ce commentaire du Notre Père qui nourrira aussi notre foi.
    Thascius Cyprianus (Cyprien) naît au début du IIIe siècle, sans doute à Carthage, la ville la plus importante de l’Afrique du Nord. Sa famille n’est pas chrétienne et c’est seulement quand il a environ 35 ans qu’il est baptisé. Peu de temps après, le peuple de Carthage le choisit comme évêque. L’époque est particulièrement difficile ; l’empereur romain Dèce a déclenché la première des grandes persécutions s’étendant à tout l’empire. À l’intérieur de l’Église aussi, l’unité est menacée (rivalités, divisions sur des questions de foi). Cyprien met toute son énergie à chercher la réconciliation, dans la vérité et la charité. L’unité est le but qu’il ne cesse de montrer.
    Alors qu’il est obligé, pendant un temps, de vivre dans la clandestinité, il continue de diriger l’Église de Carthage. Le commentaire du Notre Père date de cette époque. On y retrouve les thèmes chers à Cyprien, en particulier celui de l’unité : la discorde et l’inimitié empêchent la prière. Nous disons Notre Père parce que nous sommes un peuple uni.
    Cyprien ira jusqu’au bout de son attachement au Christ. Il est arrêté et condamné à mort. De ses lèvres jaillirent les mots que nous prononçons lorsque s’achève l’Eucharistie : « Rendons grâce à Dieu ». Il fut décapité, le lendemain, le 14 septembre 258.

    Retrouvez les autres titres:
    Vie d'Antoine d'Athanase d'Alexandrie
    Polycarpe de Smyrne, Imitateur du Christ
    J'ai soif de toi, de Augustin d'Hippone

    5,90 €