Direkt zum Inhalt

Livres


  • ELLE RÊVE ENCORE - Cupidon, où es-tu ?

    Une maman solo rêve de retrouver l’amour. Hélas, les hommes préfèrent les femmes libres : est-elle censée mettre ses deux filles adolescentes au congélateur ?!
    De rencontres en déceptions, de coups de coeur en coups de blues, Stéphanie s’interroge : à cinquante ans, est-elle encore une femme, ou juste une maman ?
    Elle est prête à tout essayer pour que Cupidon s’intéresse enfin à elle : rencontres sur le net, club de vacances, ou week-end avec un inconnu, ami d’une amie. Tour à tour tendre et nostalgique, elle nous fait partager ses espoirs et ses doutes.
    Tomber pour mieux se redresser, trébucher pour mieux avancer. Et en rire !
    Un témoignage plein de vie et d’envies.

    10,00 €
  • EN AVANT ET VERS LE HAUT

    Dans chacun des neuf tableaux de En avant et vers le haut, le lecteur se sentira à l’aise et prendra plaisir à faire connaissance avec la personne, l’oeuvre et les grandes figures intellectuelles, artistiques et religieuses qui accompagnèrent l’aventure de Pierre Teilhard de Chardin : Léontine Zanta, Lucile Swan, Marguerite Teilhard- Chambon, Henri Bergson, le Cardinal de Lubac, le Père Sertillanges, Auguste Valensin, Gabriel Marcel… Chaque scène est conçue pour nous faire découvrir les grandes périodes de la vie de scientifique, de chrétien, d’un auteur prophétique, qui consonnera en profondeur avec l’esprit et le coeur de tous ceux qui aspirent à la nécessité d’une conception cohérente et stimulante de l’Univers et de la vie transcendante de l’Homme sur Terre.

    16,00 €
  • EN AVANT LA RÉPUBLIQUE ! - 16 maires pour Angers 1870 — 1914

    1870-1914 : en 44 ans, les Angevins ont connu seize maires, un tout les trois ans à peine, des maires nommés par le pouvoir central avant 1882 ; des maires élus par le conseil municipal. Ensuite, on peut même en recenser une troisième catégorie, celle des maires par intérim chargés d’assurer la transition entre deux nominations. Pour nos communes, 1884 est une année fondatrice : « La grande loi municipale » de la IIIe République encore en vigueur actuellement est promulguée le 5 avril. Quand la politique s’accélère, il faut suivre ! Ainsi en 1874, par le jeu des majorités changeantes au niveau national, le pouvoir confie successivement les rênes de la ville d’Angers à Maillé, puis Trottier – deux républicains – avant que Joubert-Bonnaire, puis Blavier – des conservateurs — n’investissent le fauteuil de maire. C’est l’année des quatre maires. Les conseillers municipaux peuvent se montrer facétieux. Bouhier est élu maire en 1900 mais l’élection de ses adjoints est difficile. Comme le conseil ne réussit pas à se mettre d’accord sur le nom du quatrième adjoint, un conseiller d’opposition suggère alors de « tirer à la courte paille ». Autre anecdote, cette passe d’armes entre majorité et opposition en décembre 1912. Lorsque le conseil veut tripler les frais de représentation alloués au maire, Joubert, un opposant au Dr Barot le nouveau maire, raille cette initiative, la qualifiant de « don de joyeux avènement ».
    La grande politique, la politique politicienne, les joies et peines des familles, les réussites sociales et professionnelles des uns et des autres, c’est ce que ce livre veut vous faire découvrir à travers la biographie de chacun des maires à l’œuvre dans cette cité à majorité républicaine.

    28,00 €
  • EN CE TEMPS-CI

    Cette tentative de transposition des principaux faits évangéliques dans la vie contemporaine a pour but de faire mieux saisir par les hommes d’aujourd’hui tout ce qui dans l’Évangile n’est pas à ce point lié aux circonstances de temps et de lieu qu’il soit impossible d’en imaginer, au moins confusément, la réalisation dans le monde actuel.
    Le mystère de la transcendance se révélant dans l’histoire des hommes n’existe et ne peut exister que dans le récit évangélique, et nul ne peut imaginer, si peu que ce soit, comment se serait réalisé l'hypothèse d’une Incarnation contemporaine.
    Cependant le mystère survenu dans l’histoire continue d’apparaître de nos jours dans l’Église, et le prêtre semble à beaucoup de nos contemporains un homme étrange, dont la vocation leur échappe.
    Cette tentative de présentation de l’Évangile dans la vie d’aujourd’hui est donc autant un « mystère » (aux divers sens du mot) du Christ, Homme-Dieu, que du prêtre, homme de Dieu, méconnu et inexplicable dans un lien vital avec le Christ.
    Cette tentative doit donc être jugée non pas d’après la concordance plus ou moins stricte avec le texte évangélique, auquel la transposition ajoute une affabulation indispensable, mais d’après l’impression qui devrait se dégager de l’identité essentielle des hommes de tous les temps dans le bien et le mal, de leur attitude identique à l’égard du Message et du Messager divin, le Christ ou son prêtre et le plus humble chrétien.
    Cet essai voudrait, avec ses faibles moyens humains, susciter une attention, une émotion, une réflexion, qui pourront orienter certaines âmes vers le Christ authentique et ver l’Église qui le continue mystérieusement parmi nous.
    Pol Joatton

    20,00 €
  • EN CHEMINS AVEC TEILHARD - Jalons vers une nouvelle humanité

    Ces feuillets sont partis de la constatation que les grandes avancées et découvertes dans les domaines du Vivant et en astronomie, qui ont vu jour depuis la mi XX° siècle, orientent facilement l’individu à une chosification générale et absolue. Cette chosification crée des incertitudes dans des régions psychologiques fondamentales, existentielles, et suscite par là même des instabilités violentes et des angoisses délétères conduisant à l’anéantissement de toute échelle de valeurs.
    L’anthropologue P. Teilhard de Chardin a rencontré, en France, en Chine, à New York, ces questionnements.
    L’évolutionnisme qu’il constatait au travers de ses découvertes comme devant les multiples possibilités d’adaptation humaines, les interactions constantes, tentaculaires, silencieuses et dynamiques, qui permettent à la vie de perdurer et à l’Existence de se déployer, ont ancré le Jésuite dans sa certitude que rien n’était pour rien, que le Monde et tous ses vivants avaient un sens, que ce sens ne pouvait que coïncider – si l’Homme l’acceptait – avec Celui qu’il nomme « le Christ Évoluteur ».
    Chemins teilhardiens, jalons vers une nouvelle humanité tente – en reprenant quelques interrogations actuelles universelles – de montrer que la voie hors norme choisie par Teilhard est la seule humaine digne de tout homme, voie qui permet seule à l’Humanité de converger vers ce qu’il nomme le point Omega, en quelque sorte en miroir du point originel Big Bang.

    16,00 €
  • EN VUE D'UNE VIE LUMINEUSE

    Vraisemblablement, dans la vie de chaque jour, nous avons besoin d'un son de cloche autre que soi-même pour nous éveiller ou nous stimuler pour aller de l'avant. La vie étant un perpétuel aller/retour qui nous enrichit et nous aide normalement, à toujours voir les choses du bon côté. Le contraire rend la vie absurde et sans issue, au sens réel, du pourquoi de notre existence sur cette planète terre, appelée par le pape François notre maison commune.
    Ces réflexions diverses sont des méditations à partir de plusieurs circonstances de la vie sur le plan personnel et rencontres multiples. Nous relevons des thèmes généraux de connotation soit biblique, soit liturgique, soit d'actualité courante ; classés par ordre d'inspiration correspondant aux titres évoqués. Il n'y a aucune exigence dans la manière de les aborder. Chacun est libre de commencer la méditation partant de ce qu'il ressent et voudrait expérimenter. D'une manière ou d'une autre, ces thèmes nous interpellent ! Certes, des méditations semblables peuvent éclairer notre conscience par rapport à nos situations au quotidien, quasiment dans tous les domaines de la vie. À lire, non pas comme un roman policier mais dans la recherche d'un appui spirituel voire intellectuel pouvant aboutir à un sursaut pour un nouveau départ d'une vie ajustée et orientée. Le choix est laissé à chacun d'en tirer profit et surtout d'approfondir la réflexion. Autrement dit, un coup de pouce pour une âme en quête d'une certaine quiétude dans son for intérieur ; en ce qui le concerne et vis à vis de l'altérité, sans oublier les réalités sociétales.
    Les textes proposés sont pour la plupart des sujets traités comme des éditos en paroisse, des articles compilés (fondus et amendés) publiés dans les journaux tels que la Semaine Africaine au Congo, la Croix de Paris, la Voix du Nord, la Revue Prêtres Diocésains en France. Sans oublier L'animation des sessions et thèmes de retraites au Grand Séminaire Cardinal Émile Biayenda (au titre de professeur et Vice-Recteur dans cette maison de formation de futurs prêtres) voire à quelques mouvements paroissiaux dans la ville de Brazzaville.

    15,00 €
  • ENSEMBLE VERS LA PAIX

    Cet ouvrage sous forme de questions réponses sur la paix, est élaboré de façon a être très accessible . Il se propose, dans le prolongement des rencontres d’Assise, de faire témoigner des personnes, hommes, femmes, religieux ou laïques, jeunes et moins jeunes, représentants de diverses traditions œuvrant pour la paix et la fraternité à travers leurs engagements divers.
    Ont participé à cet ouvrage

    Antoine Arjakovsky (historien de confession chrétienne orthodoxe)
    Foudil Ben Abadji (fraternité d’Abraham)
    Anat Ben David (Womenwagepeace, Israël)
    Cheikh Khaled Bentounès,
    (président de AISA international, guide spirituel de la confrérie soufie Alawya et fondateur des scouts musulmans)
    Professeur Mustapha Cherif (islamologue, écrivain, conférencier)
    Emmanuel Chouraqui (fils d’André Chouraqui)
    Arun Gandhi, petit fils du Mahatma
    Jean Claude Gaubert (Association Soka Gakai Bouddhisme japonais représentant Daisaku Ikeda)
    Père Vladimir Gaudrat (Père Abbé de l’Abbaye de Lérins)
    Père Guy Gilbert (curé des loubards)
    Samuel Grzybowski (fondateur de coexister)
    Pierre Lacoste, pasteur protestant (Beyrouth)
    Emile Moatti (fraternité d’Abraham à Jérusalem)
    Cheikha Nûr (maître spirituelle soufie,Turquie)
    Mathieu Ricard (moine tibétain et fondateur de l’oeuvre humanitaire Karuna Schechen)
    René Smuel Sirat (Jérusalem, ancien grand rabbin émérite de France)
    Jean Vanier (fondateur de l’Arche)
    Maria Voce (actuelle Présidente des focolari, Italie)
    Mère Marie-Madeleine Caseau osb, prieure du monastère et présidente de la Congrégation de Sainte Bathilde
    Schéhérazade Zerouala, Avocat à la Cour, Docteur D’État en Droit, Maître de Conférences Magister en Droit Pénal et Sciences Criminelles, Chargée d'Enseignement à l'Université PanthéonAssas, Membre de l'Union Internationale des Avocats

    . Ce projet a reçu les encouragements du pape François.

    18,00 €
  • ENTRE LES MAINS DU PÈRE - La progression de l’Homme selon saint Irénée

    Marie Madeleine Caseau nous entraîne dans « la progression de l’homme vers l’Incréé », sur les pas d’Irénée de Lyon, avec finesse et sûreté.
    Elle étudie la « progression » selon trois aspects : « économique », anthropologique, et eschatologique. La progression de l’homme vers l’Incréé suppose le temps, le temps de l’histoire ou de l’« économie » du salut, le temps de la croissance de l’homme, de l’enfance à l’âge adulte, et encore le temps préparatoire à la vision de Dieu, qui est le règne des justes sur terre pendant mille ans, le millénium.
    « Il n’y a qu’un seul salut et qu’un seul Dieu, mais pour conduire l’homme à son achèvement, il y a des préceptes multiples et nombreux sont les degrés » (A.H. IV,9,3).
    On peut constater l’intérêt d’une telle étude qui nous fait entrer dans la pensée d’Irénée, premier grand théologien de l'Église. Né vers 135, en Asie Mineure, la Turquie actuelle, il arrive en Gaule, en passant par Rome. À Lyon, où il est prêtre, il succède comme évêque à Pothin, mort en prison pendant la persécution de 177. dans cette année qui lui est consacrée par le diocèse de Lyon, et, par lui, nous fait découvrir la manière par laquelle Dieu vient vers l’homme et l’homme va vers Dieu.

    14,00 €