Aller au contenu

epub


  • DIEU EST DEVENU HOMME - sermons pour le temps de Noël

    Saint Léon appartient à la fin de ce qu’on nomme parfois « l’âge d’or des Pères de l’Église », époque aussi des grands conciles oecuméniques qui permettent, face aux hérésies, de préciser avec clarté et rigueur le contenu dogmatique de la foi chrétienne, ce qui est devenu notre Credo.
    Témoin de ce temps qui voit l’Empire romain de plus en plus menacé et attaqué par les envahisseurs « barbares », Huns Vandales… l’évêque de Rome doit aussi se faire défenseur de la Cité.
    Premier Pape dont on ait conservé sinon tous les sermons, du moins un grand nombre — une centaine —, ses textes permettent de recevoir encore maintenant l’enseignement d’un Pasteur soucieux que ses brebis aient une foi intelligente, éclairée, solide. Ce souci pourrait être le sien encore aujourd’hui. Léon, successeur de Pierre, est un ardent défenseur de la pureté de la foi pour son Église de Rome, et pour toutes les Églises.

    5,90 €
  • DU COUP DE POING AU COUP DE MAIN

    Une histoire familiale compliquée qui l’a amené à ne pas porter le nom de son père biologique, qui de ce fait l’a souvent traité de bâtard.
    Une enfance dans une famille nombreuse en milieu populaire, vécue d’abord à Nancy puis dans le Nord, où il rencontre l’Abbé Pierre.
    Des évènements familiaux et personnels douloureux lui font prendre de la distance avec sa famille dès l’adolescence. Devenu père à 17 ans, pour être émancipé et quitter le milieu familial, coureur de jupons, il vit de rencontre en rencontre, de petit boulot en petit boulot… en passant par Puteaux et le restaurant de Raymond Marcillac, l’hôtel particulier de la Duchesse de la Rochefoucauld. L’armée et un bref passage par la Légion étrangère. Quelques séjours en milieu carcéral : droit commun, prison militaire et politique.
    Il finit par se « ranger », fonde une famille, travaille comme éboueur puis chauffeur dans le tri des déchets. Il s’engage à la CGT, à l’école comme parent d’élève, à l’Action Catholique Ouvrière, au PCF… Une étape de 25 ans.
    Puis la rencontre de Fabienne, une nouvelle vie de couple. Les engagements qui continuent, d’autres qui naissent, tel un engagement humanitaire au service de Madagascar. L’étape de l’apaisement, au soir d’une vie cabossée !

    9,90 €
  • HOMÉLIE SUR LA PÂQUE

    À la fin du IIe siècle, Méliton est évêque de Sardes en Asie mineure (la Turquie actuelle). Il a écrit beaucoup d’ouvrages, mais il ne nous reste de lui que cette homélie prononcée dans la nuit de Pâques, probablement entre les années 160 et 170. Cette homélie s’apparente aux hymnes byzantines : c’est un long poème qui, pour essayer de dire un grand mystère, multiplie les images. Ce mystère toujours nouveau, celui de la Résurrection du Christ, nous concerne toujours, bien sûr : il annonce notre propre résurrection déjà commencée... « Comprenez-le, mes bien-aimés : le mystère de la Pâque est ancien et nouveau, provisoire et éternel, corruptible et incorruptible, mortel et immortel… Oui, la Loi est ancienne, mais le Verbe est nouveau ; la figure est provisoire, mais la grâce est éternelle ! »

    5,90 €
  • J'AI SOIF DE TOI

    La première mission de l'évêque est d'expliquer la Parole de Dieu. Augustin a rempli cette mission par ses livres et sa prédication. Toute sa vie, Augustin prêche: il a un don extraordinaire pour annoncer le message de l'Évangile, et on aime l'entendre. Il parle toujours en expliquant un texte des Livres saints que le lecteur vient de lire devant l'assemblée. Parfois, c'est un psaume. À la fin de sa vie, plusieurs psaumes n’avaient pas été expliqués, alors des chrétiens lui ont demandé de composer des commentaires sur ces psaumes. Et il a lui-même préparé un livre qui contient des sermons sur les 150 psaumes. Dans les psaumes, Augustin retrouve toute notre vie humaine, devenue notre histoire spirituelle, route vers le royaume, soif de la patrie du ciel, marche dans le désert, combat, tentations et victoire du Christ en nous, lui qui par l’Esprit Saint nous conduit au Père.

    Retrouvez les autres titres:
    Vie d'Antoine d'Athanase d'Alexandrie
    Polycarpe de Smyrne, Imitateur du Christ
    Le Notre Père, de Cyprien de Carthage

    5,90 €
  • L'AMITIÉ À L'ÉPREUVE DE LA DIVERSITÉ - Pierre le Vénérable - Bernard de Clairvaux - Correspondance

    On a trop souvent réduit les relations du IXe abbé de Cluny avec saint Bernard à la polémique qui a opposé au XIIe siècle les bénédictins aux cisterciens, témoins du « nouveau monachisme ». En réalité les deux hommes ont connu une profonde et authentique amitié qui s’est fortifiée et purifiée à travers ces tensions mêmes, voire ces réelles divergences. Les deux plus longues lettres de cette correspondance sont en fait de véritables traités spirituels où Pierre le Vénérable expose son herméneutique de la Règle et donc de tout texte considéré comme inspiré. Au fil des pages, le lecteur découvrira également quantité de détails historiques sur la vie des moines au Moyen Age, période de renouveau du charisme monastique et sur la chrétienté de l’époque. Au-delà, ces lettres retracent l’évolution d’une relation qui a su devenir de plus en plus fraternelle en assumant la franche diversité de ces deux hommes de Dieu.

    Prix promo 9,90 € Prix normal 14,00 €
  • L'ART DE GOUVERNER

    L’abbé voulu par saint Benoît à la tête de la communauté ne gouverne pas comme le font les chefs de tous les temps : « Il n’élève pas le ton, il ne brise pas le roseau froissé ». Au contraire, il donne sa vie pour l’amour de ses frères. Comme le bon berger, son souci est de « ne perdre aucune des brebis qui lui sont confiées ». Loin de garder pour soi celles qui sont bien portantes et de rejeter les débiles, il prend soin des plus faibles à ses dépens. Pour servir ses frères et les guider, la douceur et la miséricorde sont plus efficaces que la rigueur et la sévérité. L’autorité est entièrement au service de l’Amour. Contrairement au pouvoir qui écrase pour dominer, elle développe et fait grandir les personnes. Elle s’exerce comme un service et, à ce titre – qui la réfère directement au Christ – elle est indispensable.

    Prix promo 5,90 € Prix normal 8,00 €
  • L'HOMME ROUGE DE LUÇON

    Au Logis de l'Audonnière, en Vendée, à deux pas du logis du Puy-du-Fou, l'herbe a poussé depuis la mort de Renaud de Saintignon et de Robin de Veyrac (Le Fantôme du Puy-dufou ) Seul, le lierre qui meurt où il s'attache, à continué de vivre sur les vieilles pierres du logis.
    Les enfants de Renaud et de Robin, sont eux à quelques lieues de l'Audonnière, les hôtes de l’évêché de Luçon, sous la protection de l'évêque, énigmatique, mystérieux, secret. Il s'appelle Armand du Plessis et le rouge est sa couleur. Le rouge dont rêve ce terrible évêque qui sera bientôt le cardinal de Richelieu.
    Avec « l'Homme rouge de Luçon » le lecteur connaîtra la suite du « Fantôme du Puy du Fou ».

    9,00 €
  • L'UNITÉ DE L'ÉGLISE

    Qu’est-ce que l’Église ? parler d’unité quand les divisions sont si apparentes semble illusoire ou utopique. Cyprien de Carthage, dans un 3e siècle déchiré par des luttes de toutes sortes, pose sans naïveté la question de l’unité qui est en dieu : l’Église catholique (c’est-à-dire universelle) est une parce que « son unité vient de cette unité en dieu, et elle est liée au mystère du Ciel. Si on croit cela, est-ce qu'on peut la diviser, la déchirer par des disputes ? » Oui, mais les divisions existent, on ne peut le nier : d’où viennent-elles ? Sans éluder le problème, Cyprien en pointe sans concession les causes les plus manifestes.

    5,90 €