Aller au contenu

Audiolivres


  • LES FIORETTI saint François d'Assise

    Les Fioretti (petites fleurs) sont l'ouvrage le plus connu et le plus populaire sur saint François d'assise. en effet, comment ne pas être sensibles à la poésie de la prédication aux oiseaux ou à l'émotion du récit sur la Joie parfaite? Recueil d'histoires légendaires, pittoresques et savoureuses réunies par les franciscains sur saint François d'assise et ses premiers compagnons et composé plus de cent ans après la mort du Saint, au début du Xive siècle, les Fioretti sont à juste titre célèbres pour leur fraîcheur, leur saveur, leur humour. Ce florilège rassemble vraiment, sinon les paroles et les gestes de saint François, du moins son "esprit": l'esprit franciscain. il n'est pas un mot, pas un acte racontés qui soient étrangers à ses véritables intentions. L’intérêt des Fioretti reste inentamé aujourd’hui encore et c’est souvent en les lisant que bien des lecteurs découvrent saint François et s'attachent à lui.

    22,00 €
  • LES GRANDES FIGURES FEMININES DE L'EGLISE

    La dignité de la femme et sa vocation – objets constants de la réflexion humaine et chrétienne – ont pris ces dernières années un relief tout à fait particulier. On le constate, entre autres, dans les interventions du Magistère de l'église, reprises par divers documents du Concile Vatican II, qui a ensuite affirmé dans son Message final : « l'heure vient, l'heure est venue où la vocation de la femme s'accomplit en plénitude, l'heure où la femme acquiert dans la cité une influence, un rayonnement, un pouvoir jamais atteints jusqu'ici. C'est pourquoi, en ce moment où l'humanité connaît une si profonde mutation, les femmes imprégnées de l'esprit de l'évangile peuvent tant pour aider l'humanité à ne pas déchoir ».
    Si la dignité de la femme témoigne de l'amour qu'elle reçoit pour aimer à son tour, le paradigme biblique de la « femme » semble montrer aussi que c'est le véritable ordre de l'amour qui définit la vocation de la femme elle-même. Il s'agit ici de la vocation dans son sens fondamental, on peut dire universel, qui se réalise et s'exprime par les « vocations » multiples de la femme dans l'église et dans le monde. la force morale de la femme, sa force spirituelle, rejoint la conscience du fait que Dieu lui confie l'homme, l'être humain, d'une manière spécifique. Naturellement, Dieu confie tout homme à tous et à chacun. Toutefois cela concerne la femme d'une façon spécifique – précisément en raison de sa féminité – et cela détermine en particulier sa vocation.
    À partir de cette prise de conscience et de ce qui est confié, la force morale de la femme s'exprime à travers les très nombreuses figures féminines de l'Ancien Testament, du temps du Christ, des époques suivantes jusqu'à nos jours: Hildegarde de Bingen, Claire d’Assise, Mathilde de Hackeborn, Elisabeth de Hongrie, Brigitte de Suède, Marguerite d’Oingt, Julienne de Cornillon, Catherine de Sienne, Catherine de Bologne, Jeanne d’Arc, Thérèse d’Avila. Thérèse de l’Enfant Jésus, Angèle de Foligno, Gertrude, Juliette de Norwich, Véronique Giuliani.

    20,00 €
  • LES LIVRES DE SAGESSE

    Les livres de sagesse, aussi appelés livres sapientiaux sont constitués de cinq livres : Job, (Psaumes : déjà enregistrés dans la même collection), Proverbes, Ecclésiaste, Cantique des cantiques, Sagesse de Salomon.
    Les livres sapientiaux enseignent à se conduire de façon droite et intelligemment dans les diverses circonstances de la vie et nous enseignent sur la sagesse, sur des conduites et nous montrent par leur contenu, par leur organisation et leur structure que Dieu est proche des hommes, les instruit, répond à leurs questions et prières dans des moments d’incompréhension totale. Ils nous enseignent qu’aucune expérience positive ou négative ne peut nous éloigner de l’Amour immense de Dieu. Il y a un enchaînement entre quelques livres sapientiaux qui donnent toute une légitimité à leur présence dans la Bible. Le livre de Job se questionne par exemple sur la provenance de la sagesse: « La sagesse d’où provient-elle? » (Jb 28,12). Cette question trouve sa réponse dans le livre du Siracide: « Toute sagesse vient du seigneur » (Sr 1,1) et également dans le livre des proverbes : « C’est le Seigneur qui donne la sagesse » (Sg 2,6). Les autres livres font quant à eux l’éloge de Dieu qui instruit l’homme et lui transmet ce grand héritage qu’est la sagesse

    24,00 €
  • LES PARADOXES DANS L'EVANGILE

    L'auteur propose une réflexion qui sait nous rejoindre là où nous en sommes dans notre cheminement de foi. Tantôt réflexions, tantôt méditations, tantôt prières, ces textes offrent de nombreuses pistes pour éclairer et encourager nos recherches, et nous donner le goût d'entrer dans le mystère.
    Il n'est pas besoin d'avoir longtemps fréquenté les Évangiles ou longtemps exploré le contenu de notre foi chrétienne pour découvrir qu'il existe beaucoup de paradoxes dans notre religion. Les huit chapitres du présent coffret vous permettront de parcourir à loisir et d'approfondir les principales exigences paradoxales de notre vie chrétienne :
    Quand la pensée s'affole — Un Dieu déconcertant —Le Bon Dieu et le mal —Qui perd gagne — Dans le monde mais pas du monde — Les étranges Béatitudes — La stérilité féconde — Le fol amour des ennemis. L'enseignement d'un jésuite à la portée de tous.

    18,00 €
  • LES PAUVRES SONT L'ÉGLISE

    Depuis son enfance au milieu des plus pauvres, une conviction habitait le père Joseph Wresinski : le chrétien naît le regard tourné vers le plus misérable; l’Église, c'est les pauvres, réellement. Là où l'homme le plus méprisé est oublié, l'humanité est cassée, l’Église absente, le Christ bafoué. Ce livre-interview réalisé par Gilles Anouil, ancien rédacteur en chef de Preuves et rédacteur en chef adjoint de Réalités montre bien comment le message du père Joseph, sa vie personnelle et la création du mouvement ATD Quart-monde ont été intimement mêlés. En même temps il fait toucher du doigt à quel point on peut ignorer l'existence et l'ampleur de la grande pauvreté. " Je n'ai pas connu le père Joseph, mais j'ai lu avec beaucoup d'attention ses écrits, et j'ai été frappé comme philosophe par la vigueur de sa pensée. Quand on est très loin de ce qui touche à la misère, on attend un discours presque convenu, celui que dans les journaux on appelle caritatif. Et je m'attendais comme tout le monde à ce genre de discours. Eh bien pas du tout ! J'ai trouvé dans ses textes une pensée qui interrogeait avec une vivacité surprenante et une vigueur extraordinaire - ce justement dont j'avais besoin - l'histoire, les sciences humaines, la sociologie, l'ethnologie même, l'économie, la politique, la culture, l'apprentissage, et qui les interrogeait de telle façon que je conseille désormais à mes étudiants de lire les écrits du père Joseph. "
    Michel Serres

    20,00 €
  • LES PSAUMES

    Le Psautier se présente comme un « formulaire » de prière, un recueil de cent cinquante psaumes que la tradition biblique donne au peuple des croyants afin qu’ils deviennent sa prière, notre prière, notre manière de nous adresser à Dieu et de nous mettre en relation avec Lui. Dans ce livre, toute l’expérience humaine avec ses multiples facettes et toute la gamme des sentiments qui accompagnent l’existence de l’homme trouvent leur expression. Dans les Psaumes se mêlent et s’expriment la joie et la souffrance, le désir de Dieu et la perception de la propre indignité, le bonheur et le sentiment d’abandon, la confiance en Dieu et la douloureuse solitude, la plénitude de vie et la peur de mourir.
    Toute la réalité du croyant se retrouve dans ces prières, que le peuple d’Israël tout d’abord et ensuite l’Église ont assumées comme médiation privilégiée de la relation avec l’unique Dieu et comme réponse adaptée à sa révélation dans l’histoire. En tant que prière, les psaumes sont des manifestations de l’âme et de la foi, où tous peuvent se reconnaître et dans lesquels se communique cette expérience de proximité particulière avec Dieu à laquelle chaque homme est appelé. Et c’est toute la complexité de l’existence humaine qui se concentre dans la complexité des différentes formes littéraires des divers Psaumes : hymnes, lamentations, supplications individuelles et collectives, chants de remerciement, psaumes pénitentiels, psaumes sapientiels et d’autres genres que nous pouvons retrouver dans ces compositions poétiques.
    Prenons donc en main ce livre saint, laissons Dieu nous apprendre à nous adresser à Lui, faisons du Psautier un guide qui nous aide et nous accompagne quotidiennement sur le chemin de la prière.
    Benoît XVI, audience générale, mercredi 22 juin 2011. Place Saint-Pierre, Rome


    23,00 €
  • LES RECITS D'UN PELERIN RUSSE suivis des récits inédits

    Ce recueil de 7 récits anonymes publiés pour la première fois en Russie vers 1870 est un des plus beaux classiques de la littérature spirituelle orthodoxe russe.
    On peut le lire pour l'enseignement spirituel sur la prière, pour découvrir une école mystique contemplative orthodoxe, pour la beauté et la pureté des sentiments, pour la Russie, son peuple et sa nature. Il s’en dégage à tous les niveaux de lecture, un charme indéniable, une allégresse communicative et une grande fraîcheur.
    "Par la grâce de Dieu je suis homme et chrétien, par actions grand pécheur, par état pèlerin sans abri, de la plus basse condition, toujours errant de lieu en lieu. Pour avoir, j'ai sur le dos un sac avec du pain sec, dans ma blouse la sainte Bible et c'est tout".
    À travers un style qui garde la simplicité du langage populaire, le lecteur découvre la piété russe dans ce qu’elle a d’authentique et de pur. Des épisodes nombreux et colorés nous mettent au contact direct de la Russie ancienne, celle qui a inspiré les grands écrivains du siècle passé et une tradition comptemplative remontant au premier siècle de l’Orient chrétien, appliquée par un contemporain de Dostoïesvski et de Tolstoï.
    À ceux qu’anime aujourd’hui le zèle pour une meilleure compréhension entre les chrétiens, ces récits offrent un témoignage unique.

    22,00 €
  • LES TROGLODYTES DU SAUMUROIS

    Entre mythe et réalité, le monde souterrain saumurois étonne par sa richesse, sa diversité, son mystère. Ce patrimoine fragile fut abandonné puis oublié jusqu’à ce que des passionnés lui apportent une véritable renaissance. Dans l’univers insolite des galeries d’extraction ouvertes par les perreyeurs, des caves et habitations troglotytiques de Saumur et sa région, suivez quelques habitants des lieux et quelques spécialistes choisis, jusqu’à l’étrange rencontre de la noble confrérie des Amateux et Respecteux du Monde Souterrain.

    Avec la participation de Jacek Rewerski, géographe, Annie Brethon, guide conférencière, Bertrand Ménard, propriétaire, Bernard Foyer, propriétaire ferme troglodytique de la Fosse, Georges Daheuille, maire de Souzay-Champigny, et quelques membres de la Confrérie des Amateux et Respecteux du Monde Souterrain.

    14,00 €