Aller au contenu

Audiolivres


  • LE POUVOIR DU MAL

    S’il y avait quelqu’un au-dessus de nous, il mériterait d’être puni. Ce cri résume tout le scandale de notre monde en face de la souffrance et du mal. Personne dans sa vie n’échappe au rendez-vous du mal. On nous propose des solutions, apaisements théoriques, révolte devant l’absurde ou fuite. Pour le chrétien, si l’on maintient que Dieu a voulu ce monde, le scandale redouble, et l’on doit récuser toutes les réponses. Pourquoi, pourquoi le mal ?

    20,00 €
  • LE REGNE DE NARCISSE

    Dans cet ouvrage Tony Anatrella décrypte la mentalité narcissique de notre société qui nie la différence sexuelle et le sens de la procréation en laissant entendre que le désir de « posséder » un enfant est suffisant pour être « parent ».
    La montée actuelle des revendications homosexuelles – droit au mariage, à l’adoption… – soulève de nombreuses questions sur le sens du couple et de la famille, sur la psychologie de l’enfant…
    Pour Tony Anatrella, vouloir faire de chaque « orientation sexuelle » un modèle social parmi d’autres est une idéologie dangereuse pour l’intérêt général.
    La mentalité narcissique qui caractérise notre société défend l’idée que chacun devrait disposer des mêmes droits, indépendamment de sa situation. Ce déni de la différence sexuelle et du sens de la procréation laisse entendre que le désir de « posséder » un enfant est suffisant pour être « parent » au singulier et sans sexe, au lieu de l’être au pluriel et dans l’altérité sexuelle. Mais comment une « tendance pulsionnelle » peut-elle être légalisée jusqu’à devenir une institution ? Quelle est l’idéologie sous-jacente à une vision aussi fragmentée de la sexualité humaine ?
    Pour l’auteur, l’homosexualité ne doit pas devenir un instrument de censure, et sa défense instituer un délit d’opinion et une juridiction d’exception.
    Un livre éclairant pour tous ceux – parents, éducateurs, enseignants, médecins ou élus – qui s’interrogent sur ce délicat sujet.

    Tony Anatrella, est psychanalyste et spécialiste en psychiatrie sociale et enseigne la psychologie à Paris. Il est connu pour ses recherches sur la psychologie juvénile et la psychologie sexuelle. Il est également prêtre. Dans de nombreuses publications, il est à l’origine de divers concepts sur l’adolescence (l’adulescence, les bébés couples, la société adolescentrique, etc.) Ce dernier livre s’inscrit dans la suite de La différence interdite et Époux, heureux époux…, et surtout de Non à la société dépressive.



    22,00 €
  • LE ROMAN DE CHARETTE - Philippe de Villiers

    « Combattu souvent, battu parfois, abattu jamais » : la vie de François- Athanase Charette de la Contrie est à l’image de sa devise. Vendéen comme lui, Philippe de Villiers nourrit depuis longtemps un attachement tout particulier pour ce héros dont le destin fait écho à sa propre histoire familiale. Au point de s’identifier à lui et de ressusciter, sous forme de mémoires imaginaires, la vie aventureuse de cet homme aussi séduisant qu’intrépide, fidèle envers et contre tout à une cause : « la Foi, le Roi, la Patrie, ».
    De sa brillante carrière dans la Marine royale, intégrée à l’âge de quatorze ans, à ce jour de 1793 où, à la tête d’une troupe de paysans du Marais breton, Charette part à l’assaut de la République, Philippe de Villiers ressuscite la flamboyante épopée d’un homme dont l’audace et le courage, la personnalité singulièrement libre et moderne, n’ont pas fini de fasciner.

    Par l'auteur du Roman de Jeanne d'Arc et du Roman de saint Louis

    24,00 €
  • LE ROMAN DE JEANNE D'ARC Philippe de Villiers

    Pour rendre à Jeanne, au-delà de la place qu’elle occupe dans l’Histoire, un peu son humanité et de sa fragilité, Philippe de Villiers est parti sur ses traces : il a visité et revisité Domrémy, Chinon, Orléans et Compiègne, Le Crotoy et Rouen. Il a longé la Loire, refait la route du Sacre et celle de la capture. Il s’est imprégné de l’air qu’elle a respiré, a renoué avec sa langue, son univers, les saisons de son enfance. Il a relu les dernières minutes du procès et s’est laissé habiter par la force unique de cette guerrière.
    Avec le style et le panache qui ont fait le succès du Roman de Charette et du Roman de Saint Louis, Philippe de Villiers dessine ici le portrait d’une Jeanne loin des stéréotypes, celui d’une âme simple et portée par la grâce, tout entière vouée à la sincérité de son combat ; à l’amour de son pays : la France.

    Par l'auteur du Roman de saint Louis et Le roman de Charette

    24,00 €
  • LE ROMAN DE SAINT LOUIS Philippe de Villiers

    « Je rêvais de retrouver la trace et l’image d’un saint Louis à l’humanité sensible, un saint Louis de chair, à figure humaine. Le temps, en l’élevant au-dessus de nos natures, lui a peut-être rendu un mauvais service. Il m’a imposé d’aller puiser aux sources les plus authentiques. Là où repose le trésor des paroles vivantes, laissées par les premiers témoins. Ceux qui ont vraiment connu le roi Louis IX, qui l’ont approché, accompagné depuis l’enfance jusqu’au trépas. J’ai remonté le filet d’eau vive. Je n’ai rien inventé. Ni les événements, ni les personnages, ni même l’insolite. Il m’a fallu plonger dans l’époque, en étudier la vie quotidienne dans ses moindres détails, sentir battre les passions, pour faire revivre un saint Louis de notre temps. » Philippe de Villiers

    Par l'auteur du Roman de Charette et du Roman de Jeanne d'Arc

    24,00 €
  • LES APOTRES

    En ce temps-là,  Jésus se rendit sur la montagne pour prier,  et il passa toute la nuit à prier Dieu. Quand le jour parut, il appela ses disciples, et il en choisit douze, auxquels il donna le nom d’apôtres.
    Luc 6.12/13
    C’est donc après avoir longuement prié son  Père que Jésus donne lui-même le nom d'apôtre à ceux qu'il choisit, appelé et établi. Le mot grec apostolos (apôtre) signifie envoyé en avant, messager, ambassadeur. Dans l'Ancien Testament, le verbe envoyer est la traduction du mot hébreux : chalaH et dans le Nouveau testament il s'agit du verbe grec : apostellô qui a donné apostolos, littéralement : l’envoyé Le sens général du mot chalaH est chargé de mission. C'est le sens qui lui est donné en Exode 23.20 et en Genèse 24.7
    Les Douze ont été choisis par Jésus pour être ses compagnons et ses témoins. C'est sur eux que reposent les remparts de la Jérusalem d'enhaut. Dieu, Pasteur éternel n'abandonne pas son  troupeau, il le garde aujourd'hui encore par les Apôtres à travers les évêques qu'il établit comme pasteurs de son peuple. Chacun vient d’une famille et d’une culture différentes, aura un destin particulier, témoignera
    d’une façon singulière, mais tous – sauf un – croiront jusqu’au bout au ressuscité et mourront pour Lui. C’est à la rencontre de leur vie que nous invitent les biographies des Douze écrites par Benoît XVI, auxquelles tout naturellement sont venus se joindre Paul, Epaphras, Epaphrodite; Tychique Urbain Gaïus et Aristarque Et des femmes comme Phébée, Tryphène et Tryphose, Persis, sans oublier Priscille et Aquilas, ou encore Barnabé, Silas et Apollos, Timothée, Tite, Étienne.

    20,00 €
  • LES BENEDICTIONS DU TEMPS PRESENT

    John Henry Newman (1801-1890) est l’un des grands penseurs chrétiens et l’un des grands maîtres et guides spirituels des temps modernes. Profondément marqué par une expérience spirituelle vécue à l’âge de 15 ans, il passe presque trente ans de sa vie à l’Université d’Oxford comme étudiant puis comme enseignant et chercheur, mais aussi comme pasteur, devenant le prédicateur le plus écouté et le plus influent de tout le pays: ses Sermons paroissiaux, publiés en huit volumes, restent un des sommets de la prédication chrétienne des deux derniers siècles. Passionné par la découverte des Pères de l’Église, il s’interroge sur les fondements de l’Église. Il devient le chef de file d’un mouvement de renouveau théologique, liturgique et spirituel de l’anglicanisme, connu sous le nom de « Mouvement d’Oxford ». Sa conviction grandissante que l’Église catholique romaine est le véritable successeur de l’« Église des Pères » le conduit, au prix d’énormes sacrifices personnels mais sans rupture sur le plan intellectuel, à quitter l’Église anglicane en 1845 pour rallier l’Église catholique. En 1848, il fonde l’Oratoire de saint Philippe Neri en Angleterre. Mis au ban de la société anglicane et protestante de son pays, il écrit en 1864, pour répondre à une attaque contre son intégrité personnelle, son Apologia pro vita sua. L’ouvrage, qui est considéré comme l’une des grandes biographies intellectuelles de tous les temps, connaît un succès spectaculaire qui réhabilite largement son auteur dans l’opinion publique anglaise. Il cherche à servir loyalement, grâce à ses immenses dons intellectuels et spirituels, sa nouvelle Église. Celle-ci ne sait guère que faire, cependant, d’un homme aussi brillant, possédant une pensée aussi originale, et ce n’est qu’en 1879 qu’il obtient la reconnaissance qu’il mérite lorsque le nouveau pape, Léon XIII, le nomme cardinal. Image du Cardinal Newman C’est surtout au XXe siècle que sa pensée marquera profondément l’Église, au point que Jean Guitton l’appellera « le penseur invisible de Vatican II ». Théologien, historien, philosophe, prédicateur, romancier, poète, accompagnateur et guide spirituel, Newman est l’auteur de plus d’une quarantaine d’ouvrages et d’une vaste correspondance d’un grand intérêt. Il a été déclaré « vénérable » en 1991 par Jean-Paul II et béatifié à Birmingham par Benoît XVI le 19 septembre 2010. Il est fêté le 9 octobre.

    Didier Rance Ordonné diacre de rite byzantin en 1985 pour le diocèse de Metz, tertiaire franciscain comme son « héros », Didier Rance a été volontaire dans le tiers-monde, directeur de l'Aide à l'Église en détresse (AED). Il est l'auteur d'une vingtaine d'ouvrages, notamment sur les martyrs de notre temps dont Mgr Vladimir Ghika (1873-1954). Grand Prix catholique de littérature 2013.

    24,00 €
  • LES FENÊTRES DE L'ÂME

    Être chrétien n'appartient pas d'abord aux domaines des idées mais au domaine de l'expérience. L'ouïe, la vue, le goût, le toucher, l'odorat, nos cinq sens, sont les moyens de notre relation au monde et aux autres et de notre communion et communication avec nos semblables. La relation à Dieu est tout intérieure, mais Dieu est vivant et, comme le vivant, il se donne à entendre à voir, à goûter, à toucher et à sentir ou à respirer. La tradition, depuis Origène, a parlé des sens spirituels, qui sont, pour nous, comme les fenêtres de notre âme. Ce parcours stimule la découverte de nos cinq sens spirituels. Il ne s'agit pas dune étude de psychologie expérimentale, mais d'une réflexion sur la vie chrétienne et sur la prière, riche de symboles bibliques et de références patristiques.

    18,00 €