Aller au contenu

Livres


  • GLOIRE A DIEU !

    L’Église croit comme elle prie. Les textes liturgiques ont, pour la plupart, une grande densité théologique, en même temps qu’une saveur spirituelle inégalée. Les lectures de la Messe sont rassemblées depuis les débuts de l’Église ; elles ont été complétées heureusement par le Concile Vatican II. Elles sont aujourd’hui abondamment commentées dans les homélies et les publications.
    Les oraisons, les préfaces, les lectures du bréviaire, les hymnes, les antiennes, comme les prières eucharistiques, ont fait l’objet d’un immense travail après ce Concile ; les prières déjà millénaires ont été reprises, des textes anciens remis en honneur, des écrits des Pères de l’Église aux rituels de pèlerinages locaux ; ils ont été rassemblés et traduits. Ils sont à la portée de tous et n’ont pas encore été très exploités, moins en tout cas que les lectures bibliques des Messes.
    C’est à l’écoute de la totalité de cette richesse que Jacqueline Fourastié s’est placée pour approfondir spirituellement un thème fondamental de la Foi. Après Prier avec Marie dans la liturgie, voici Gloire à Dieu!Proclamer la gloire de Dieu avec la liturgie.
    Plus qu’à une lecture suivie, cet ouvrage invite à méditer et prier à partir de l’un ou l’autre des textes présentés. Avec Moïse, nous demandons au Seigneur : « fais-moi de grâce voir ta gloire » ; avec Isaïe nous contemplons cette gloire, nous découvrons que nous sommes des « hommes pécheurs », que Dieu nous purifie et nous envoie. Avec toute l’Église, de l’Écriture aux derniers conciles, en passant par les Pères de l’Église et les saints de tous les temps, nous entrons dans cet élan

    17,00 €
  • GRAINE DE BAGNARDE Marie Bartète (1863-1936)

    Que fait Marie à 70 ans sur cette terre lointaine de la Guyane, près de l’embarcadère de Saint-Laurent du Maroni ? Pourquoi a-t-elle traversé les mers, quitté son Béarn natal ? Orpheline, abandonnée de tous, abusée dès son plus jeune âge, la petite Marie, de Monein, n’a qu’un idéal : survivre coûte que coûte. La faim, le froid, la solitude poussent aux crimes… mais lesquels ? Qu’aura -t-elle mérité pour ces délits : l’exil, la manille, le nerf du gardechiourme ou la vapeur brûlante lâchée dans les cages du paquebot où elle est enfermée et qui l’emporte au loin ? Quel Prince Charmant lui a-t-on promis pour que cette jeune femme cède aux obsessions nuptiales de l’Administration Pénitentiaire ? Pendant des années, l’auteur a mené une véritable enquête sur cette béarnaise. En 2003, elle n’a pas hésité à aller jusqu’au fin fond de la forêt amazonienne, se perdre dans les ruines des bagnes, passer une nuit dans les enchevêtrements de pierres et de lianes pour s’imprégner de l’ambiance et ramener un reportage sur l’agonie des Iles du Salut. Elle reste encore bouleversée par l’Ile Saint-Joseph et le Camp de la Transportation de Saint-Laurent du Maroni qui accueillit un siècle plus tôt notre héroïne.

    20,00 €
  • GRAND-MÈRE DEPUIS PEU ? SOYEZ FORMIDABLE

    Bien sûr, l’auteur adore ses petits enfants ! Mais après une vie professionnelle très active, elle aspirait à une retraite ponctuée de grasses matinées, de longs déjeuners avec ses amies, de voyages, d’expositions, de cours de peinture… C’était sans compter avec ses petits-enfants ! Les poussinous et les poussinettes débarquent bientôt tous les mercredis, pendant les petites et les grandes vacances. Ou à l’occasion d’une petite fièvre. Sans compter le lundi et le jeudi, à la sortie de la crèche ou de l’école, ou le dimanche après-midi pour laisser souffler les parents. Plus une minute à elle ! Épuisée, attendrie, souvent débordée, la nouvelle grand-mère se retrouve dotée de six bras et de quatre jambes. Elle a décidé d’en rire et de nous faire partager ses tribulations dans treize petites saynètes humoristiques. Sur un ton vif, drôle et alerte, Dominique Gouteron nous dresse le portrait de la nouvelle grand-mère, disponible malgré elle. Au fond, il s’agit d’un grand coup de chapeau à toutes les grands-mères, qui apportent à leurs petits-enfants un trésor inestimable : une enfance heureuse. Ce livre est agrémenté de treize illustrations originales, comme autant de sourires dans le texte.

    14,00 €
  • HAÏKU ET SPIRITUALITÉ

    Le haïku est un poème court d’origine japonaise. C’est le plus petit poème du monde ! Le haïku qui décrit l’instant présent est bref et léger. Dès son origine le haïku a été influencé par le bouddhisme et les moines zen. Lors de son introduction en France au début du XXe siècle, les haïkus des auteurs français furent imprégnés par le fait religieux. Comment le haïku parle-t-il de Dieu ? Que dit-il du sens de la vie et de la question de la mort ?
    Le haïku marqué par l’empathie envers les êtres et les choses est un cheminement intérieur vers le détachement et l’allégement.
    Le lecteur trouvera dans Haïku et spiritualité des haïkus imprégnés d’esprit zen des maîtres japonais et ceux d’auteurs français. Celui qui s’engage sur la Voie du haïku découvrira une sente vers la spiritualité et la sagesse...

    12,00 €
  • HERGÉ AU PAYS DES TAROTS

    22 albums en couleurs de Tintin. 22 arcanes majeurs du tarot. Et d'étranges coïncidences qui permettent d'identifier Tintin à la carte du Mat, Tournesol à l'Hermite, Haddock au Pape et les Dupondt aux jumeaux du Soleil. Sans oublier Rackham le Rouge, Rastapopoulos, le prophète Philippulus, le moine Foudre Bénie, le chevalier de Hadoque et bien d'autres héros dont les visages se reflètent dans le miroir du tarot.
    À partir de ces éléments, ce livre propose une lecture symbolique de l'oeuvre d'Hergé dont on connaît l'intérêt pour l'ésotérisme, le paranormal, le taoïsme, la psychologie des profondeurs... On y décrypte les aventures de Tintin à la lumière des symboles de l'alchimie, du bouddhisme, des Évangiles, de la franc-maçonnerie, des contes de fées et des mythes universels. Car voyager sur les pas de Tintin au pays des tarots, c'est repartir à la recherche du trésor de La Licorne, guidé par l'éclat d'une étoile mystérieuse. C'est gravir les plus hautes montagnes pour trouver la lumière au fond de la caverne. Et c'est croiser en chemin Gérard de Nerval, Victor Hugo, Lancelot du Lac, Hermès Trismégiste, saint Jean l'évangéliste, Fulcanelli, Carl Gustav Jung, Jules Verne, Albert Einstein, Barbe Noire ou Diogène.

    22,00 €
  • HISTOIRE DE L'ESCLAVAGE

    Après avoir étudié les Hébreux en Égypte et à Babylone, l’auteur évoque la situation en Mésopotamie, en Grèce et à Rome. Il décrit la vie des esclaves et des serfs en Europe jusqu’au XIXe siècle. Est ensuite abordé l’esclavage extraeuropéen, autrement dit ce qui se passait en Extrême- Orient et en Amérique précolombienne.
    Il se penche alors sur l’esclavage arabo-musulman et les traites africaines jusqu’au XIXe siècle. L’attitude de la France d’Ancien Régime envers l’esclavage est présentée avec le Code noir de Louis XIV et les ports négriers. À partir de là, il aborde le mouvement abolitionniste en Occident aux XVIIIe et XIXe siècles. Enfin, l’esclavage aux XXe et XXIe siècles est montré à travers les systèmes concentrationnaires, le maintien en servitude de populations différentes, le travail forcé et la traite des proxénètes.

    20,00 €
  • HISTOIRE DU CORPS PRÉFECTORAL de Napoléon à nos jours

    Né à Lille en 1952, Jean-Yves Lallart a une expérience de plus de 40 ans dans les services préfectoraux dont 28 ans dans le grade de sous-préfet.
    Ceci lui a permis d’étudier de l’intérieur et en profondeur l’histoire d’un corps original de hauts fonctionnaires qui, depuis Napoléon et dans la continuité des intendants de l’ancien régime, unit étroitement les préfets et les sous-préfets dans le même service exigent de l’État.
    Ce livre, érudit sans jamais être ennuyeux, qui est aussi un témoignage personnel, assorti parfois d’anecdotes amusantes ou de propos critiques, permet d’établir que si la fonction préfectorale a beaucoup évolué au cours de ses 217 ans d’existence, elle a gardé néanmoins une grande permanence dans son esprit et ses missions.

    Prix promo 15,00 € Prix normal 17,00 €
  • HOMÉLIES - Avent

    L'homélie est une actualisation du message scripturaire, de telle sorte que les fidèles soient amenés à découvrir la présence et l'efficacité de la Parole de Dieu dans l'aujourd'hui de leur vie. Elle doit aider à la compréhension du Mystère qui est célébré, inviter à la mission, en préparant l'assemblée à la profession de foi, à la prière universelle et à la liturgie eucharistique. Par conséquent, que ceux qui, en vertu de leur ministère spécial, sont députés à la prédication, prennent à coeur ce devoir. On doit éviter les homélies vagues et abstraites, qui occultent la simplicité de la Parole de Dieu, comme aussi les divagations inutiles qui risquent d'attirer l'attention plus sur le prédicateur que sur la substance du message évangélique. Il doit être clair pour les fidèles que ce qui tient au cœur du prédicateur, c'est de montrer le Christ, sur lequel l'homélie est centrée. Pour ce faire, il convient que les prédicateurs aient une familiarité et un contact assidu avec le texte sacré;[210] qu'ils se préparent pour l'homélie dans la méditation et la prière afin de pouvoir prêcher avec conviction et passion. L'Assemblée synodale a exhorté à considérer les questions suivantes: «Que disent les lectures proclamées? Que me disent-elles à moi personnellement? Que dois-je dire à la communauté, en tenant compte de sa situation concrète?». [211] Le prédicateur doit «être le premier à être interpellé par la Parole de Dieu qu'il annonce »,[212] car, comme le dit Saint Augustin: «qui prêche extérieurement la Parole de Dieu et ne l'écoute pas intérieurement ne peut pas porter du fruit».[213] Qu'on prenne particulièrement soin de l'homélie du dimanche et des solennités; mais qu'on n'omette pas aussi durant les Messes cum populo en semaine, si possible, d'offrir de brèves réflexions appropriées à la situation, pour aider les fidèles à accueillir et faire fructifier la Parole qu'ils ont écoutée."
    Benoit XVI, in Verbum Domini, du 30.9.2010, numéro 59

    22,00 €