Aller au contenu

Livres


  • HISTOIRE DE L'ESCLAVAGE

    Après avoir étudié les Hébreux en Égypte et à Babylone, l’auteur évoque la situation en Mésopotamie, en Grèce et à Rome. Il décrit la vie des esclaves et des serfs en Europe jusqu’au XIXe siècle. Est ensuite abordé l’esclavage extraeuropéen, autrement dit ce qui se passait en Extrême- Orient et en Amérique précolombienne.
    Il se penche alors sur l’esclavage arabo-musulman et les traites africaines jusqu’au XIXe siècle. L’attitude de la France d’Ancien Régime envers l’esclavage est présentée avec le Code noir de Louis XIV et les ports négriers. À partir de là, il aborde le mouvement abolitionniste en Occident aux XVIIIe et XIXe siècles. Enfin, l’esclavage aux XXe et XXIe siècles est montré à travers les systèmes concentrationnaires, le maintien en servitude de populations différentes, le travail forcé et la traite des proxénètes.

    20,00 €
  • HISTOIRE DU CORPS PRÉFECTORAL de Napoléon à nos jours

    Né à Lille en 1952, Jean-Yves Lallart a une expérience de plus de 40 ans dans les services préfectoraux dont 28 ans dans le grade de sous-préfet.
    Ceci lui a permis d’étudier de l’intérieur et en profondeur l’histoire d’un corps original de hauts fonctionnaires qui, depuis Napoléon et dans la continuité des intendants de l’ancien régime, unit étroitement les préfets et les sous-préfets dans le même service exigent de l’État.
    Ce livre, érudit sans jamais être ennuyeux, qui est aussi un témoignage personnel, assorti parfois d’anecdotes amusantes ou de propos critiques, permet d’établir que si la fonction préfectorale a beaucoup évolué au cours de ses 217 ans d’existence, elle a gardé néanmoins une grande permanence dans son esprit et ses missions.

    17,00 €
  • HOMÉLIES - Avent

    L'homélie est une actualisation du message scripturaire, de telle sorte que les fidèles soient amenés à découvrir la présence et l'efficacité de la Parole de Dieu dans l'aujourd'hui de leur vie. Elle doit aider à la compréhension du Mystère qui est célébré, inviter à la mission, en préparant l'assemblée à la profession de foi, à la prière universelle et à la liturgie eucharistique. Par conséquent, que ceux qui, en vertu de leur ministère spécial, sont députés à la prédication, prennent à coeur ce devoir. On doit éviter les homélies vagues et abstraites, qui occultent la simplicité de la Parole de Dieu, comme aussi les divagations inutiles qui risquent d'attirer l'attention plus sur le prédicateur que sur la substance du message évangélique. Il doit être clair pour les fidèles que ce qui tient au cœur du prédicateur, c'est de montrer le Christ, sur lequel l'homélie est centrée. Pour ce faire, il convient que les prédicateurs aient une familiarité et un contact assidu avec le texte sacré;[210] qu'ils se préparent pour l'homélie dans la méditation et la prière afin de pouvoir prêcher avec conviction et passion. L'Assemblée synodale a exhorté à considérer les questions suivantes: «Que disent les lectures proclamées? Que me disent-elles à moi personnellement? Que dois-je dire à la communauté, en tenant compte de sa situation concrète?». [211] Le prédicateur doit «être le premier à être interpellé par la Parole de Dieu qu'il annonce »,[212] car, comme le dit Saint Augustin: «qui prêche extérieurement la Parole de Dieu et ne l'écoute pas intérieurement ne peut pas porter du fruit».[213] Qu'on prenne particulièrement soin de l'homélie du dimanche et des solennités; mais qu'on n'omette pas aussi durant les Messes cum populo en semaine, si possible, d'offrir de brèves réflexions appropriées à la situation, pour aider les fidèles à accueillir et faire fructifier la Parole qu'ils ont écoutée."
    Benoit XVI, in Verbum Domini, du 30.9.2010, numéro 59

    22,00 €
  • HOMÉLIES - Noël

    L'homélie est une actualisation du message scripturaire, de telle sorte que les fidèles soient amenés à découvrir la présence et l'efficacité de la Parole de Dieu dans l'aujourd'hui de leur vie. Elle doit aider à la compréhension du Mystère qui est célébré, inviter à la mission, en préparant l'assemblée à la profession de foi, à la prière universelle et à la liturgie eucharistique. Par conséquent, que ceux qui, en vertu de leur ministère spécial, sont députés à la prédication, prennent à coeur ce devoir. On doit éviter les homélies vagues et abstraites, qui occultent la simplicité de la Parole de Dieu, comme aussi les divagations inutiles qui risquent d'attirer l'attention plus sur le prédicateur que sur la substance du message évangélique. Il doit être clair pour les fidèles que ce qui tient au cœur du prédicateur, c'est de montrer le Christ, sur lequel l'homélie est centrée. Pour ce faire, il convient que les prédicateurs aient une familiarité et un contact assidu avec le texte sacré;[210] qu'ils se préparent pour l'homélie dans la méditation et la prière afin de pouvoir prêcher avec conviction et passion. L'Assemblée synodale a exhorté à considérer les questions suivantes: «Que disent les lectures proclamées? Que me disent-elles à moi personnellement? Que dois-je dire à la communauté, en tenant compte de sa situation concrète?». [211] Le prédicateur doit «être le premier à être interpellé par la Parole de Dieu qu'il annonce »,[212] car, comme le dit Saint Augustin: «qui prêche extérieurement la Parole de Dieu et ne l'écoute pas intérieurement ne peut pas porter du fruit».[213] Qu'on prenne particulièrement soin de l'homélie du dimanche et des solennités; mais qu'on n'omette pas aussi durant les Messes cum populo en semaine, si possible, d'offrir de brèves réflexions appropriées à la situation, pour aider les fidèles à accueillir et faire fructifier la Parole qu'ils ont écoutée."
    Benoit XVI, in Verbum Domini, du 30.9.2010, numéro 59

    22,00 €
  • HOMMAGES AUX PÈRES BAUDRY ET MARTELET - Colloque

    Les Pères Gustave Martelet sj et Gérard-Henry Baudry furent deux éminents théologiens au service de la pensée de Pierre Teilhard de Chardin. Le premier, en propagandiste brillant et infatigable de cette pensée s’est montré dans cette mission un digne fils de Saint Ignace. Le second, mettait à l’exégèse érudite des œuvres du Père Teilhard la minutie d’un bé- nédictin qu’il n’était pas… On leur doit à tous deux de nombreux ouvrages et de multiples articles et conférences qui ont beaucoup contribués à faire connaître Teilhard et aimer sa pensée. Cet ouvrage propose de retrouver leurs parcours, au travers de témoignages et de la collecte d’écrits particulièrement repré- sentatifs de leurs pensées. Puisse le souvenir de ces deux grandes figures contribuer à mieux faire connaître l’originalité et la profondeur et de l’actualité de la pensée du Père Teilhard de Chardin.

    14,00 €
  • IL EST VENU LE TEMPS DU RÉVEIL

    Dans ces billets d’humeur rédigés au fil de plusieurs années liturgiques et civiles, Monseigneur François Garnier nous invite à partager ses exhortations et ses analyses de pasteur. Rédigés d’une plume pleine d’allant, sans concession mais toujours bienveillante, ses méditations tout en profondeur et originalité s’adressent au peuple chrétien d’aujourd’hui qui y trouvera une nourriture spirituelle, morale et intellectuelle consistante en pleine actualité avec les temps qu’ils vivent.

    15,00 €
  • ILS SONT PLEINS DE VIN DOUX

    Après un regard technique et une analyse détaillée qui révèle l'abondance du vocabulaire utilisé dans la Bible sur la vigne et le vin, l'auteur nous conduit sur des pistes de réflexion très diverses. Il regarde d'abord la place de la vigne, de son fruit et de l'usage du vin dans la vie, profane et religieuse, du peuple d'Israël. De là il nous entraîne sur la piste de la réflexion biblique, dans l'Ancien et le Nouveau Testament, étudiant tour à tour tous les sens que peuvent prendre, dans les divers textes, la vigne et le vin, de la comparaison à la métaphore et de l'allégorie au sacrement. La découverte se poursuit avec l'élaboration théologique que font sur ces deux thèmes l'évangéliste Jean, l'apôtre Paul et l'auteur de la lettre aux Hébreux. Il montre ensuite la richesse de la tradition chrétienne, en commençant par les Pères de l’Église, orientaux et occidentaux. Mais l'auteur ne s'arrête pas là et nous fait découvrir enfin, par quelques exemples, comment vigne et vin ont été au coeur de la vie, et parfois des controverses, de l’Église au cours des siècles, jusqu'à certains aspects de la vie d'aujourd'hui.

    18,00 €
  • ISLAMISTES COMPAGNONS DE ROUTE ET TERRORISTES

    Nous abordons ici les questions de l’islamisme et du terrorisme en examinant les opinions et les actions de tous ceux – individus, médias, associations,… – qui se sont engagés à des degrés divers aux côtés du Hamas et du Hezbollah en France.
    Le premier chapitre est intitulé « Société, multiculturalisme, islam, islamisation ». Nous y examinons des questions qui font l’actualité: l’identité nationale, l’immigration, les quartiers sensibles, le multiculturalisme et l’islam. Deux principaux sujets y sont développés :
    l’étude des fondements de la pensée du MIR/ PIR. Car si cette petite organisation est minoritaire, elle joue un rôle considérable dans le combat contre les valeurs de la République et la place de l’islam en France. Nous verrons que l’islamisation qui suscite des peurs n’est pas un « fantasme », mais une réalité indiscutable.
    Le chapitre deux « Islamistes et compagnons de route » est au coeur de l’étude. Nous y retrouvons sans surprise une galerie de personnes bien connus des Français, le rôle de « Musulmans de France exUOIF » et celui d’Oumma.com. Nous y présenterons aussi : le CCIF et d’autres organisations dont le cheval de bataille est le combat contre l’islamophobie; les femmes de l’islamisme; l’affaire Tariq Ramadan et ses conséquences. Ce chapitre fait connaître le danger présenté par les islamistes qui développent une stratégie d’entrisme au sein de l’extrême gauche et du système politique français.
    Enfin le troisième chapitre décrit le terrorisme islamiste avec les organisations AlQaida et Daech, les djihadistes et les attentats. Ce chapitre expose les règles de la désinformation en matière de terrorisme islamiste et regroupe les analyses très ambiguës du Hamas et Hezbollah en France pour expliquer les causes de la terreur.

    24,00 €