Skip to content

epub


  • REVUE NOOSPHÈRE N°9

    AU SOMMAIRE DU NUMÉRO 8

    ◗ ÉDITORIAL
    Idéologie de substitution…
    Jacques Masurel

    ◗ LA PAGE DE TEILHARD
    Science et Adoration
    Gérard Donnadieu

    ◗ LA CHRONIQUE D’ACTUALITÉ
    Teilhard de Chardin : de Berkeley à Saclay
    Léonard Lièvre

    ◗ INTERVIEW
    Une voie originale pour l’Église
    Père Laurent Fabre

    ◗ ÉCHOS DU COLLOQUE ANNUEL
    Repenser la conscience dans le sillage de Pierre Teilhard de Chardin
    Chantal Amouroux

    ◗ HISTOIRE ET SOCIÉTÉ
    Serrage et démocratie selon Pierre Teilhard de Chardin
    Michel Camdessus
    Pierre Teilhard de Chardin dans le journal de Jean de Pange
    D’après une étude de Daniel couturier
    « Il lui aura suffi de mourir pour redevenir vivant »
    Mercé Prats

    ◗ SPIRITUALITÉ ET RELIGION
    L’harmonie dans la Création
    Alain Bert
    Entre fidélité à l’Esprit et fidélité à l’Église
    Gérard Donnadieu

    ◗ SCIENCE ET TECHNOLOGIES
    Écologie, démocratie et religion
    Hervé Nifenecker
    Quand Teilhard et Hawking pensent la Création
    Soeur Kathleen Duffy ssj

    ◗ À LIRE

    ◗ COURRIER DES LECTEURS

    ◗ AGENDA

    5.90 €
  • SAINT BENOIT HORS LES CLOITRES

    Ce livre tend à montrer que l'actualité du message de cette Règle peut concerner les laïcs ; elle ouvre à tous ceux et celles qui le désirent, des voies simples et efficaces pour chercher Dieu au cœur du quotidien de leur existence.
    Saint Benoît s'adresse aux "chercheurs de Dieu".
    Depuis longtemps, Yvonne Arbuès a constaté que le message bénédictin pouvait rejoindre des femmes et des hommes de tous temps et de tous âges. Saint Benoît n'annonce-t-il pas, lui-même, dans sa "petite Règle, écrite pour des débutants", selon ses propres termes, qu'il s'agit d'une invitation pour tous et pour chacun: "Toi, qui que tu sois". Oui, ce chemin est proposé aux cœurs qui veulent "choisir la Vie et construire le bonheur".
    Comment refuser l'exigence le programme aussi séduisant d'une Règle écrite au 6e siècle et qui anime la vie de milliers d'hommes et de femmes au sein des communautés bénédictines, cisterciennes, trappistes, présentes, aujourd'hui sur tous les continents.

    14.00 €
  • SAINT BENOÎT POUR TOUS

    Ce livre veut être une possible clé de lecture de l'actualité du monde dans lequel nous vivons grâce à l'aide éclairante de la Règle de saint Benoît qui nous invite à l'Écoute, la prière, la recherche de la paix, l'équilibre entre prière et travail, et la bonne gouvernance des choses temporelles.
    Chacun en effet peut trouver dans l'esprit de la Règle de saint Benoît un discernement sur les sujets qui nous touchent tous : l'éducation, la charité, l'économie, l'enseignement social de l'Église, la crise sociale actuelle. Que peut nous enseigner cette Règle d’un moine du Ve siècle ? « Qui que tu sois ! de devenir qui tu es ! » grâce à l'esprit d’un texte, qui n'a pas rien perdu de son actualité que tout laïc attirés par le Silence et la prière monastique peut s’approprier tout en restant dans un monde dont il peut mieux vivre les soubresauts soutenu voire affilié au monastère de son choix.

    14.00 €
  • SAINT ÉPHRÈM

    Théologien parce que poète et poète parce que théologien, l’humble diacre saint Éphrem a vécu à Nisibe et à Édesse (Syrie) au IVe siècle. Maître de chœur, compositeur et prédicateur, on lui doit que les femmes puissent chanter dans les églises et que les fidèles, grâce au refrain, participent à la prière liturgique. Ses hymnes magnifiques, chantées durant les offices, ont été traduites du syriaque en de nombreuses langues. Elles lui ont valu son surnom de Harpe de l’Esprit et sa renommée dans toutes les Églises chrétiennes. Il a été proclamé Docteur de l’Église. La présentation et la traduction d’une vingtaine d’entre elles parmi les plus belles parlent aux croyants de toutes les cultures et montrent comment la beauté et l’imagination créatrice peuvent être mises au service de la foi, de l’espérance et de la charité.

    5.90 €
  • SILENCE ET ASCÈSE

    Loin d’être un maître de performances ascétiques, Saint Benoît se veut l’initiateur d’une vie simplement et radicalement fondée sur l’Évangile. Le silence n’est pas une valeur en soi. Il suppose la maîtrise de soi nécessaire au bon usage de la parole. Le disciple à l’écoute accueille et assimile la Parole, il la transmet sans en rien perdre, ni la détourner à son profit. Transparent au message reçu, ouvert à tous sans exception, il se tient « aux périphéries » et témoigne sans le savoir du brûlant amour de Dieu pour les hommes. Son aptitude à la rencontre des autres suppose une longue maturation du désir. La pureté voulue par l’Évangile n’est pas une victoire qui couronne l’effort. Elle est le fruit d’un amour dont le rayonnement s’étend à la vie tout entière.

    5.00 €
  • SUR LE BAPTÊME

    Baptisés dans l’eau et l’Esprit Saint, nous sommes recréés dans le Christ. Ce petit livre expose très simplement les lignes de force du Baptême. Tertullien est né vers 160, en Afrique du Nord : ce sont encore les débuts de l’Église. Avec ce texte, nous voyons s’élaborer les réflexions sur le baptême. De nombreux Pères, latins et grecs, écriront sur le sujet.

    5.90 €
  • TU AIMERAS (tome1)

    Le « docteur de la grâce » commente l’évangéliste de l’amour ! Augustin relit, pour ses fidèles, la grande et belle Lettre de saint Jean. Augustin est né en 354 à Thagaste, en Afrique du Nord. Vers 395, il devient évêque d’Hippone où il mourra en 430, alors que la ville est assiégée par les Vandales. Augustin aime prêcher et il sait passionner son auditoire qui réagit volontiers. Augustin puise sa science dans l’étude et la prière et, comme son maître le Christ, il se plaît à partager avec des gens simples ce qui donne sens à sa vie.

    5.90 €
  • TU AIMERAS (tome2)

    Augustin est né en 354 à Thagaste, en afrique du Nord. Vers 395, il devient évêque d’Hippone où il mourra en 430, alors que la ville est assiégée par les Vandales. Augustin aime prêcher et il sait passionner son auditoire qui réagit volontiers. Il puise sa science dans l’étude et la prière et, comme son maître le Christ, il se plaît à partager avec des gens simples ce qui donne sens à sa vie. Sa joie : parler de l’amour de Dieu. Une année, au moment de Pâques, il choisit de commenter la 1re Lettre de saint Jean:
    « J'ai tant de joie à parler de l'amour, dit-il à ses fidèles, que je ne voudrais pas arriver à la fin cette Lettre. Nulle part ailleurs il n’y a une si belle louange de la charité.Rien de plus doux ne peut vous être enseigné, on ne peut rien boire de meilleur. »

    5.90 €