Skip to content

Audiolivres


  • QUAND L'AMOUR EST LA, DIEU EST LA

    Ce livre est composé selon 5 grands thèmes, dont chacun renferme une large palette de sous-thèmes. Le chapitre I examine qui était Dieu pour Mère Teresa, le chapitre II sa relation avec Jésus, tandis que le chapitre III donne des exemples concrets des nombreux obstacles à l’amour que nous rencontrons en nous-mêmes. Les deux dernières parties contiennent l’enseignement de Mère Teresa sur la manière de mettre notre foi en action en aimant (chapitre IV) et d’être une cause de joie les uns pour les autres en vivant des vies d’amour (chapitre V). Chaque partie est précédée d’un survol des thèmes qui y sont abordés. Voici près de trois ans, le monde découvrait stupéfait que Mère Teresa (1910-1997), la célèbre religieuse qui avait consacré sa vie aux pauvres et aux mourants de Calcutta, l’un des plus grands témoins du catholicisme contemporain, avait connu elle aussi le doute et la nuit de la foi.
    Étonnant phénomène ! Son livre Viens, sois Ma lumière connaissait d’emblée un succès international (40 000 exemplaires vendus en France) et révélait ainsi toute une face cachée de son itinéraire spirituel. À travers une correspondance brûlante et ses notes les plus intimes, se dévoilait au lecteur bouleversé la force de son combat intérieur pour affronter cette épreuve personnelle et mener à bien ses œuvres de charité, quoiqu’il en coûte. Comme pour beaucoup de croyants, le chemin de la sainte de Calcutta n’était pas un long fleuve tranquille et ainsi leur parlait au cœur.
    Aujourd’hui, avec Quand l’amour est là, Dieu est là, c’est un nouveau volume de textes inédits de Mère Teresa qui se voit proposé au public. Ce recueil est présenté avec une grande clarté par le Père Brian Kolodiejchuk, postulateur de la cause de canonisation et Missionnaire de la Charité, qui a été très proche de Mère Teresa.

    23.00 €
  • RAVINE L'ESPERANCE Cette semaine là à Port-au-Prince

    Bien sûr, il y a ce maudit 12 janvier 2010 où la terre a tremblé en Haïti et où tout a basculé : Port au Prince en ruines, ses habitants tâtonnant au milieu des décombres à la recherche des survivants. Mais ce n’est pas à la catastrophe que les auteurs ont voulu dédier ce livre, c’est au courage des habitants d’Haïti qui, déjà bien avant le séisme, luttaient au quotidien pour vivre dignement. Comme tous ceux de Nan Koton, le bidonville de Ravine l’Espérance acroché au flanc d’une des collines de la capitale. Comme Mickenson, Celom, Vinila, Fati, et tous les autres… Leurs voix s’entremêlent, nous font vibrer et nous tiennent en haleine dans ce récit de la semaine qui a précédé le tremblement de terre, cette semaine-là à Port-au-Prince…

    20.00 €
  • Refonder l'école Nathanaël WALLENHORST

    Pourquoi l’Allemagne réussit, pourquoi la France échoue

    Les jeunes français, qui disent vivre leur quotidien «sous pression», sont les plus pessimistes de tous les Européens (Galland, 1997). L’école occupe la majeure partie du temps des lycéens, elle est au centre de leurs préoccupations et sa place est déterminante dans la réussite de leur vie. Il va de soi qu’il faut travailler à l’école pour réussir dans la vie; il va de soi qu’on ne peut pas réussir sans avoir été «sanctifié» par l’école. Pourquoi l’école est-elle si importante et centrale dans la vie d’un lycéen en France?
    Avec le projet de loi de « refondation de l’école », l’actualité est marquée par la nécessité de penser autrement l’école en France et d’harmoniser son fonctionnement sur celui d’autres pays européens plus performants, plus respectueux des élèves et empreints de davantage de bon sens éducatif. En effet, la France ne cesse de décliner dans les études internationales comparant les performances acquises des élèves à l’issue de leur scolarisation (jusqu’à être réellement en dessous de la moyenne des pays de l’OCDE).
    Alors qu’on ne cesse de comparer l’école en France avec l’école dans d’autres pays européens (et notamment l’Allemagne), cet audiolivre compare les expériences scolaires française et allemande. Cet exposé s’attarde sur la relation pédagogique, la «centralité» de l’école dans le quotidien des Français, l’importance et le sens du travail scolaire, la violence symbolique de l’école…
    Ce «petit détour par l’ailleurs» vient mettre en évidence l’archaïsme et le manque d’efficience du système scolaire français. Il est urgent de renouveler le regard sur le système scolaire français. Oui, il est possible de penser autrement l’école et l’éducation.

    20.00 €
  • RENAÎTRE D'EN HAUT

    Ce livre audio est écrit par un prêtre. Sans doute l'auditeur prêtre pourra-t-il se sentir concerné. Mais l'expérience de l'Esprit est le bien de tous, quelle que soit la vocation ou la situation sociale. L'auteur voudrait faire partager quelques découvertes de ce voyage intérieur, pour permettre à l'auditeur de mettre des mots sur ce qu'il vit déjà, ou bien pour l'attirer à vivre cette nouveauté de l'Esprit.
    Joël Guibert, prêtre du diocèse de Nantes, découvre vers la quarantaine la vie dans l'Esprit. Tout son ministère en est renouvelé. Il offre dans ce livre audio un témoignage très concret qui recense avec mesure et justesse, et parfois de façon humoristique, les jalons pour entrer dans la vie dans l'Esprit et s'y livrer par le don de soi-même. De quoi redonner un sens véritable à sa vie ! "Nicodème, il te faut renaître d'en haut en plongeant dans les eaux de l'Esprit." C'est la réponse proposée par Jésus à un chercheur de Dieu. C'est aussi l'appel lancé par le concile Vatican II qui, dans un monde contrasté, ose parler "d'appel universel à la sainteté". La vie dans l'Esprit Saint est réellement accessible à chacun.
    Si vous pensez avoir une âme de chercheur de Dieu, écoutez ce texte ! Ce sera votre premier pas dans cette quête de l'Esprit. Basculer dans l'Esprit, ce n'est pas seulement trouver un Dieu pour soi, c'est aussi trouver le monde en l'aimant avec un regard nouveau, c'est enfin se trouver soi-même, connaître le "second souffle" auquel chacun aspire.

    22.00 €
  • ROBERT D'ARBRISSEL - Fondateur de Fontevraud

    Saint Jean au pied du calvaire, soutenant la Vierge pâmée dans la majesté de sa douleur. Tel est le modèle que Robert d'Arbrissel, dans l'ordre qu'il fonde en 1101 à Fontevraud, donne à ses frères pour servir leurs sœurs, les fiancées du Christ. Fontevraud fait rêver. Pourtant, comme l'écrit Georges Duby, Robert d'Arbrissel est « un personnage étrange à nos yeux, étrange aux yeux de ses contemporains ». À cet homme qui a vécu, parlé, « marché sans cesse, sur les chemins, dans la forêt de Bretagne, du Maine, de l'Anjou, au tournant des XIe et XIIe siècles, dans une époque de pleine ébullition culturelle, des problèmes se posaient, analogues à ceux qui aujourd'hui nous préoccupent : comment se tenir face au pouvoir, face à l'argent, face aux mystères de l'univers ? Face aux désirs ? Comment les hommes doivent-ils traiter les femmes ? À ces questions, Robert donna des réponses violentes, dérangeantes. Les évêques parlaient de lui comme d'un fou, d'un obsédé. Des disciples en effet s'attachaient toujours plus nombreux à ses pas, et dans cette suite de femmes, de ces épouses de prêtres que la réforme du clergé jetait sur le pavé, de ces épouses de princes, répudiées, bafouées, des femmes éperdues, attendant la lumière, coudoyaient les hommes le jour, la nuit : scandale. Robert fini par fonder l'abbaye de Fontevraud. Les religieux se trouvaient ici subordonnés aux religieuses. Autre scandale... » C'est à partir de textes inédits que l'auteur restitue ainsi à travers la vie exemplaire de Robert d'Arbrissel, les débuts de la vie monastique et de la spiritualité au Moyen Âge.

    18.00 €
  • SAINT AUGUSTIN - Les beaux textes

    Lui qui a écrit sur tous les sujets : l'amour, l'amitié, la grâce, le temps, la paix, la liberté...lui qui avoue n'être pour lui-même qu'une immense interrogation, Saint Augustin, le docteur de la Grâce, est plus moderne que jamais. Des Sermons aux Commentaires sur les psaumes, en passant par la Cité de Dieu ou Les confessions, ce Père de l'Église a été un des auteurs les plus prolixes de l'Antiquité. Voici, sélectionnés au rythme des quatre grands temps liturgiques du christianisme : Carême, Pâques, Avent, Noël, un florilège de ses plus beaux textes.
    Cette lecture à deux voix est précédée par une longue biographie d'Augustin : Un saint comme les autres, de Goulven Madec, Augustin de l'Assomption, docteur ès lettres classiques, licencié en théologie de l'Angelicum à Rome et docteur en philosophie (de l'Institut Catholique de Paris où il fut enseignant par la suite). Spécialisé dans l'étude de l'Antiquité tardive, et surtout dans la vie et l’œuvre d'Augustin d'Hippone , Goulven Madec fut également directeur de recherche au CNRS.

    22.00 €
  • SCIENCE ET CHRIST

    Quoi qu'en disent les pragmatiques à outrance, les utilitaires, ce que l'Homme cherche tout le long de sa vie, ce qu'il poursuit plus que le pain et tout le bien-être matériel, c'est le savoir. L'essence même de notre vie est de tendre non pas à être mieux, mais à être plus. Or, un instinct plus fort que toutes les remontrances des sceptiques et des faux sages nous en avertit : pour être plus, il faut d'abord que nous sachions plus.
    Enracinés dans notre esprit, nous portons tous la conviction que, quelque part autour de nous, est caché un Feu mystérieux, qu'il s'agit de dérober pour être heureux. Flamme pour éclairer notre vue sur le sens profond du monde, instrument pour dominer et refondre les choses.
    L'humanité a toujours vécu, elle vit encore, de cet espoir tenace, que nous pouvons, à force de scruter la nature, découvrir le secret du Réel, mettre la main sur les ressorts de la croissance des Etres : trouver le Secret, trouver la Source. Et la recherche du savant, si positiviste qu'il se prétende, se nuance, se frange, ou plutôt est animée invinciblement, au fond, par un espoir mystique. Ainsi donc, la tendance essentielle de notre esprit est de chercher à pénétrer le cœur du monde. (...) Mais qu est-ce au juste que "pénétrer dans la profondeur" des choses ?

    22.00 €
  • SELON LES ECRITURES

    Le portrait de Jésus que dessinent les trois premiers évangiles tout au long du récit de la Passion et de la Résurrection laisse apparaître, comme en filigrane, toute une série de figures du Premier Testament : " les figures de l'origine ", Adam, Abel, Noé, Abraham et Joseph; " les figures de l'histoire ", de Moïse à Jérémie en passant par Josué, David surtout et Élie; " la figure de la fin " avec le serviteur souffrant qui représente la fin des figures.
    Roland Meynet propose ainsi une lecture renouvelée de la Pâque de Jésus qui remet à l'honneur la lecture " typologique ", ou " figurative ", des Pères de l'Église. Il fait ressortir la façon dont les évangélistes eux-mêmes présentent l'événement central et fondateur de la foi chrétienne, advenu " selon les Écritures ". Les figures anciennes, qui ponctuent toute l'histoire depuis l'origine, sont assumées, récapitulées et portées à leur accomplissement en Christ.
    Un audiolivre qui apprendra à de nombreux lecteurs, nous l'espérons, à lire l'Écriture dans son contexte biblique total et dans son actualité d'aujourd'hui. Mieux que beaucoup de théorie, nous trouvons ici des exemples concrets de ce qu'on peut appeler « la vivante Parole de l'Écriture ». Un texte attachant où se révèle à chaque page l'écho de l'enseignement du regretté Paul Beauchamp. Un livre bienfaisant à lire assidûment et à méditer simplement en se laissant habiter par le plaisir de goûter la Parole. Des effets saisissants ressortent de cette présentation des textes en intertextualité, permettant une meilleure perception de l'unité de la Bible et du mystère de Jésus.

    20.00 €