Přeskočit na obsah

PASCAL, MYSTIQUE, SAVANT ET PHILOSOPHE — tome 1 La passion de Dieu

č.: SLPl459

Robert Tirvaudey

Dostupnost: Skladem Není skladem
Speciální cena: 17,80 £ Běžná cena: £17,80

Les commentateurs de Pascal ont remarqué que la théologie, qui constitue, dans l’Entretien avec M. de Sacy, le point à partir duquel on articule en les jugeant les deux positions philosophiques à la fois antagonistes et solidaires d’Épictète et de Montaigne, fait elle-même l’objet, dans les Écrits sur la grâce, d’une schématisation analogue, puisque c’est à partir de la position théologique augustinienne qu’on articule et qu’on juge désormais pareillement les deux positions théologiques à la fois antagonistes et solidaires des Molinistes et des Protestants. Ce redoublement ne laisse pas de poser un problème : car, si la philosophie ne peut espérer résoudre les apories auxquelles la condamne la nécessaire unilatéralité de son point de vue sur l’homme que par un passage au point de vue supérieur de la théologie qu’elle doit d’abord accréditer afin de s’y soumettre, n’est-ce pas encore elle qui intervient quand il s’agit de rattacher la vérité de la théologie à son principe fondamental et d’y comprendre ainsi les erreurs par rapport auxquelles cette vérité doit se définir ? La théologie pascalienne est philosophique. N’y a-t-il pas là, cependant, un cercle ? Comment la théologie peut-elle être la vérité de la philosophie et la philosophie, en un autre sens, la vérité de la théologie ?