Skip to content

Livres


  • 1968 INTERDIT D'INTERDIRE ! 2018 LIBERTÉ DE DIRE NON !!!

    Cinquante ans d'emprisonnement ! Levée d'écrou pour nos captivités intellectuelles et spirituelles... Il était temps de débusquer les renards de la pensée unique, d'assainir sa raison et, si cela nous chante, de dire que Dieu existe sans être raillés par des censeurs patentés, ou même d'avoir de l'amitié pour Israël et les Américains sans être médiatiquement lynchés.
    Les illusions de mai 68 n'iront plus ensemencer les fleurs du mal dans les lycées et universités. Cette liberté recouvrée confondra les tenants d'un jihad en puissance et confortera ceux qui aspirent au protestantisme d'un islam rimant avec laïcité. Dans un monde assailli de menaces réelles et de maîtres menteurs, par de sombres ou brillantes facettes, ce livre kaléidoscope éclaire une part de vérité.

    18.00 €
  • A DIOGNETE

    Comment vivre en chrétien ? À quoi reconnaît-on un chrétien ? Des questions qui se posent de siècle en siècle : que répondait-on au IIe ou IIIe siècle ? Et en quoi la réponse peut-elle nous parler aujourd’hui ? Cet écrit anonyme, datant de la fin du IIe siècle, est un des témoignages les plus anciens de la manière dont les premières générations chrétiennes ont rendu compte de leur foi. Il est intéressant de voir comment, dans un univers encore très marqué par la philosophie antique, un discours chrétien prend forme.

    11.00 €
  • À LA MAISON AVEC SAINT-BENOÎT

    À la maison avec saint Benoît est une sélection des conférences de l'auteur sur la règle de saint Benoît pour les monastères livrés aux moines de l'abbaye de l'assomption d'Ava, Missouri, quand il était abbé là-bas.
    L'intention du Père Mark Scott était simplement de partager avec ses frères moines ce que saint Benoît pouvait offrir, à travers sa Règle du VIe siècle, aux moines du début du XXIe siècle. On espère que ces conférences, publiées ici, s'adresseront maintenant aux hommes et aux femmes en dehors du cloître monastique.
    Ce livre est une porte de la salle capitulaire de l'abbaye d'Assomption. Les lecteurs sont invités à ouvrir la porte, à s'asseoir avec les moines et leur abbé et à se sentir chez eux avec saint Benoît.

    22.00 €
  • À TEMPS ET À CONTRETEMPS

    Depuis quelques années la revue « Teilhard Aujourd’hui » publie dans chacun de ses numéros des entretiens conduits avec des personnalités de premier plan. Chacune d’entre elles a tenté de prendre du recul par rapport à l’actualité et de la recadrer dans un contexte plus large, laissant place aux concepts teilhardien d’Évolution.
    Ce petit livre permet d’improbables rencontres…
    S’y côtoient des politiques tels, Michel Rocard dont ce fut l’un des derniers entretiens, Michel Camdessus 14 ans Directeur général du FMI, Philippe Herzog un européen convaincu ; des chercheurs tels que Pierre Giorgini recteur de l’Université catholique de Lille qui témoigne du caractère fulgurant des transitions en cours, le physicien Louis Avan et le spécialiste de l’espace Jacques Arnould témoins de la place occupée par les scientifiques dans la société ; des théologiens comme le dominicain Jean-Michel Maldamé, membre de l’Académie pontificale des sciences, et le jésuite Gustave Martelet qui participa au concile Vatican II et fut un infatigable diffuseur de l’oeuvre de Teilhard de Chardin ; des ecclésiastiques de renom tels Philippe Capelle-Dumont président de l’Académie Catholique de France et Henri Madelin observateur sagace des questions européennes pour l’Eglise catholique.
    Cette suite d’entretiens a été conçue dans le but de porter, à la lumière de la "sainte Évolution" selon Pierre Teilhard de Chardin, un éclairage sur l’accélération du temps de l’Histoire, dont chacun peut prendre conscience dans sa vie professionnelle et sociale. En faisant disparaître les repères qui jusque-là nous servaient de points fixes, cette accélération du temps peut nous déstabiliser et nous décourager. Le retour à la pensée de Teilhard, au contraire, est de nature à restaurer notre espérance.

    16.00 €
  • ABONNEMENT ANNUEL

    Abonnement annuel à la collection "La Manne des Peres" 2016
    4 volumes par an (40 euros au lieu de 49 euros après parution)

    Retrouvez les premiers titres :
    Parutions 2014
    Vie d'Antoine d'Athanase d'Alexandrie
    Polycarpe de Smyrne, Imitateur du Christ
    J'ai soif de toi d'Augustin d'Hippone
    Le Notre Père de Cyprien de Carthage

    Parutions 2015 :
    Vie de Benoit de Nursie de Grégoire le Grand
    Vie de Martin de Tours de Sulpice Sévère
    Règle de saint Augustin
    Vie de Macrine de Grégoire de Nysse

    40.00 €
  • ACTES ET HISTOIRE DE L'ABBAYE ANGEVINE DE NYOISEAU

    L'association des Amis des Archives d'Anjou poursuit sa politique d'édition des recherches historiques propre à l'Anjou. Elle vous propose cette fois de bénéficier de l'édition d'un ouvrage portant sur une abbaye méconnue.
    Si Fontevraud fut bien une communauté mixte au départ, très vite, dès la mort de Robert d'Arbrissel, sa réussite en fit une annexe de la plus haute sphère du monde Plantagenêt, qui devint avant tout une puissante abbaye de femmes. Fondée par Salomon, autre ermite très proche de Robert d'Arbrissel, Nyoiseau constitue une expérience beaucoup plus modeste, avec seulement une dizaine de prieurés. Cependant, pendant un siècle, de 1109 au début du XIII e siècle, elle mena une expérience à la fois religieuse et sociétale quasi unique, associant une communauté de femmes menée par l'abbesse, et un groupe de frères, de clercs, d'ermites. Avec Fontevraud, Notre-Dame du Nide de Merle, près de Rennes, et Étival dans la Sarthe, elle s'inscrit dans le cercle très restreint des abbayes expérimentales qui tentèrent de prolonger le mouvement érémitique initié par Robert d'Arbrissel. L'étude de l'abbaye montre aussi sa pleine inscription dans le monde d'alors qui était celui de la seigneurie au sens féodal, domanial, économique et humain. Tous les prieurés ont fait l'objet d'une étude particulière, spécialement ceux des Lochereaux près de Doué-la-Fontaine et de la Lande-aux-Nonaines en Soucelles, et ce depuis le XIIe jusqu'au XVIII e siècle. Occasion d'observer l'évolution du phénomène dans le temps long, d'aborder la question de la place de l'Église au temps de la Réforme grégorienne, l'intégration et la récupération du mouvement érémitique par le pouvoir épiscopal, en particulier par l'évêque Ulger, puis les "désordres" du XVIe siècle, en réalité des évolutions spirituelles et conventuelles liées à la Réforme protestante, et enfin la Contre-Réforme catholique du XVIIe siècle.

    Special Price: 34.50 € Regular Price: 39.50 €
  • AIMER LA VIE

    « Quel est l’homme qui aime la vie et désire voir des jours heureux ? » Cette question du Psaume autour de laquelle gravite une large part du prologue de la Règle de saint Benoît, résume son propos. La « toute petite règle pour débutants » est un chemin de vie qui se veut accessible à tous. Elle ne se présente pas comme un programme de perfection, ne satisfera pas la quête d’un idéal ascétique. Saint Benoît veut aider son disciple à « vivre », et à vivre vraiment. Pour lui, comme pour saint Paul, « vivre, c’est le Christ » (Ph 1,21). Sa Règle est une pédagogie de la Vie. Tout ce qu’il y prescrit devra y concourir.

    12.00 €
  • ANIMAUX EXEMPLAIRES suivi de Frère Loup

    La Légende Dorée et de nombreuses hagiographies témoignent du lien privilégiée qui peut se tisser entre les animaux et les saints ; complicité fugace ou qui dure toute une vie, fauves et rapaces, loups et cerfs, oiseaux et poissons interviennent, souvent avec courage et générosité, montrant l'exemple de valeurs que l'on pourrait croire seulement humaines, et dont de nombreux humains sont dépourvus.
    Ces histoires exemplaires, touchantes et variées, soulignent chacune à sa manière la secrète connivence entre les saints et la nature, et montrent la voie pour mieux appréhender la générosité et la beauté cachée de la Création.
    Cette évocation des animaux exemplaires, parue au début du XXe siècle et dont nous ne connaissons pas le rédacteur, fait défiler devant nous ces couples improbables, du lion de saint Jérôme au Loup de Gubbio, du cochon de saint Antoine au corbeau de saint Benoît ; et recèle bien des surprises tant sont inattendus les acteurs de certaines de ces savoureuses chroniques.
    Ce texte est suivi d'un beau conte de Noël, Frère Loup , dû à la plume d'Émile Gebhart (1839-1908), historien d'art, critique littéraire et membre de l'Académie française ; évocation pleine de charme et de poésie du loup de Gubbio, ce conte est issu des colonnes de la même revue ; à laquelle collaborèrent de grands noms et d'habiles plumes qui restent à redécouvrir.

    8.00 €